Bienvenue sur le blog de l'agence Soluka !

Retrouvez des articles dédiés aux nouveautés dans le développement web, rédigés par des passionnés, ainsi que les dernières actualités de l'agence.

Recherche

Articles populaires

Jeux Phaser

24/03/14

Etude « Les vignerons indépendants & Internet » 2014

par Aymeric le 24 mars 2014
Image Etude « Les vignerons indépendants & Internet » 2014

L’agence web Soluka a fait le choix de s’intéresser aux vignerons indépendants et plus particulièrement à leur stratégie web. Pour communiquer les résultats obtenus, l’agence Soluka a réalisé et publié une infographie permettant de mettre en avant différents chiffres clés. Pour ce faire, nous avons mené notre propre enquête et nous sommes appuyés sur plusieurs études existantes.

Le marché de la vente de vin et de champagne sur Internet

Les internautes français sont de plus en plus nombreux à remplir leur cave à vin grâce à Internet. Le marché de la vente de vin et de champagne en ligne pesait en 2012, 534 millions d’euros1. En 2015, celui-ci devrait passer la barre symbolique du milliard d’euros. Environ 10 % des français achètent du vin ou du champagne en ligne2. Les sites des producteurs de vin et de champagne attirent les visiteurs. En effet, 18 % des français consultent les sites Internet des producteurs.

Bien que les sites pure player du marché comme vin-malin.fr ou vinatis.com drainent une partie importante du marché, 54 % des acheteurs de vin ou de champagne privilégient les sites des producteurs pour leurs achats.

Les critères qui influencent le plus les internautes dans leurs achats, sont le prix, les promotions, les frais de livraison et la sécurité des paiements.

Quand il s’agit de vin ou de champagne, 80 % des français estiment qu’il est important de s’informer avant d’acheter sur Internet. Pour se faire conseiller, 59 % des acheteurs font confiance à leur entourage, et 67 % d’entre eux échangent, pour ce faire, avec leur réseau Facebook.

Parallèlement, les supports mobiles ne cessent de progresser. Aujourd’hui en France, 50 % des français sont équipés d’un smartphone et 23 % d’une tablette3. Parmi les acheteurs de vin ou de champagne sur Internet, 33 % d’entre eux souhaiteraient pouvoir acheter depuis leur équipement mobile.

Focus sur les vignerons indépendants

Après avoir étudié 571 sites Internet de vignerons indépendants, l’agence web Soluka a publié le résultat de cette enquête sous la forme d’une infographie (ci-dessous).

L’objectif de l’étude “Les vignerons indépendants & Internet” est de mesurer de quelles manières les vignerons indépendants de France utilisent le canal de communication Internet. Cette dernière porte également sur les technologies web employées pour leurs sites, leurs rapports avec les réseaux sociaux, leur investissement dans le e-commerce, la mise en valeur de leur travail à l’aide de vidéos ainsi que l’ouverture de leurs sites à l’international.

Pour construire notre base de référence, nous avons choisi, de façon aléatoire, des vignerons indépendants de toutes les régions viticoles de France. Pour que l’étude soit la plus représentative possible, nous avons pondéré le nombre de vignerons indépendants étudiés en fonction de la surface du vignoble de la région et du nombre de viticulteurs de celle-ci. Ci-dessous la répartition :

Site Internet

Devenu un canal de communication incontournable, Internet a bousculé en moins de 10 ans les moyens de communication. Sur la base de notre échantillon, nous avons observé que 9 % des vignerons indépendants n’avaient pas encore de site Internet.

Vidéo

Pour 65 % des français qui consultent des sites de viticulteurs, il est important de pouvoir visualiser des vidéos. C’est également un excellent moyen de mettre en valeur le travail du producteur. Or, l’étude sur notre échantillon montre qu’uniquement 8 % des vignerons indépendants utilisent l’outil vidéo.

Internationalisation

Le solde de la balance commerciale française (vins exportés comparés à ceux importés) est largement excédentaire. En 2013, il a atteint 9,4 milliards d’euros4, soit environ 31 Airbus A380. Malgré des exportations dans plus de 198 pays, leurs valeurs restent très concentrées. 20 pays représentent environ 88 % du chiffre d’affaires des exportations.

Pour développer l’image de marque à l’étranger, il semble donc primordial pour les vignerons indépendants de posséder un site traduit dans plusieurs langues étrangères. L’anglais étant la langue principale pour communiquer dans le monde des affaires, une traduction dans la langue de William Shakespeare apparaît comme essentielle. Après analyse de notre échantillon, il se trouve justement que 54 % des sites de vignerons indépendants proposent une traduction de leurs contenus en anglais.

Pour notre étude, les vignerons proposant des traductions de leurs sites via Google Translate n’ont pas été comptabilisés.

E-commerce

Les ventes sur Internet, tous secteurs confondus, ont atteint un montant de 51,1 milliards d’euros en 20135, soit une hausse de 13,5 % par rapport à l’année précédente, après avoir déjà progressé de 19 % en 2012 et de 22 % en 2011. Désormais, on comptabilise plus de 138 000 sites e-commerce actifs. Ce chiffre a progressé de 17 % en un an. En analysant notre échantillon, nous avons relevé 152 sites de vignerons indépendants proposant du e-commerce, soit 29 % des sites.

Pour détecter les technologies employées par les vignerons indépendants pour proposer du e-commerce, l’ensemble des sites le proposant ont été soumis à l’outil Builtwith. Il en ressort les tendances suivantes.

Le CMS (Content Management System) de e-commerce PrestaShop le plus utilisé et le plus flexible au monde n’est utilisé que par 12 %. Derrière, on retrouve bon nombre de solutions e-commerce très reconnues sur le marché. WooCommerce est un plug-in e-commerce pour le CMS WordPress, tandis que HikaShop et VirtueMart sont des plug-in pour le CMS Joomla!. Magento et osCommerce sont deux solutions concurrentes directes à PrestaShop. Le premier étant très populaire de l’autre côté de l’Atlantique.

Mobilité

Selon notre étude, 12 % des vignerons indépendants possèdent une version de leur site, optimisée pour les supports mobiles (smartphone ou tablette).
Pour obtenir ce chiffre, l’ensemble des sites de l’échantillon a été testé sur un smartphone (Nexus 5) et sur une tablette (iPad 4). Ils ont été comptabilisés comme adaptés aux supports mobiles si l’affichage du site était optimisé, grâce à la notion du responsive design, ou si une version mobile spécifique était disponible.

En ce qui concerne les ventes sur Internet depuis un équipement mobile, elles poursuivent leur développement avec une hausse de 97 % à fin 2013 par rapport à fin 2012.

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux continuent de progresser en France. En 2013, 86 % des internautes français étaient inscrits sur au moins un réseau social6. En moyenne, un internaute français est inscrit sur 4,5 réseaux sociaux.

Facebook
Le réseau social de Mark Zuckerberg comptabilise 26 millions de membres actifs en France chaque mois et 63 % des internautes français sont inscrits sur ce réseau social. C’est le réseau social le plus populaire en France. Selon notre étude, 30 % des vignerons indépendants possèdent un compte professionnel et communiquent sur le réseau social Facebook.

Twitter
Le réseau social aux messages limités à 140 caractères, lancé en 2006, est le troisième réseau social le plus plébiscité par les français derrière Facebook et Google +. En France, 17 % des internautes possèdent un compte Twitter. Du côté des vignerons indépendants, ils sont 7 % à gazouiller sur le réseau social Twitter.

Google +
Le réseau social de Google lancé en 2011 pour concurrencer Facebook, compte 540 millions d’utilisateurs inscrits dans le monde. En France, 32 % des internautes possèdent un compte Google +. Concernant les vignerons indépendants, ils sont seulement 2 % à être inscrits sur le réseau social Google +.

YouTube
Le site web d’hébergement de vidéos, YouTube, a dépassé en 2013 le milliard d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde. Chaque minute ce sont près de 72 heures de vidéos qui sont mises en ligne. Seulement 1 % des vignerons indépendants diffuse des vidéos sur le célèbre service de Google. Comme nous l’énoncions plus tôt, 8 % des vignerons indépendants communiquent à l’aide de vidéos sur leur site. On en déduit que 7 % des vignerons indépendants n’ont pas mis leurs vidéos en ligne sur YouTube. Ils ne peuvent donc pas profiter de la large visibilité qu’offre le service de Google.

L’agence web Soluka se rendra au salon des vignerons indépendants de Paris 2014 pour aller à la rencontre de ces derniers et discuter des résultats de l’étude avec eux.

Infographie étude "Les vignerons independants & Internet" 2014